Recul des ventes de Renault au 1er semestre

le
0
RECUL DES VENTES DE RENAULT AU 1ER SEMESTRE
RECUL DES VENTES DE RENAULT AU 1ER SEMESTRE

PARIS (Reuters) - Renault a abaissé vendredi ses prévisions pour le marché automobile mondial et français en 2013, après un premier semestre marqué par une baisse de 1,9% de ses ventes à cause du marasme européen.

En Europe, malgré une amélioration au deuxième trimestre, les ventes du groupe ont chuté de 7,3% sur les six premiers mois de l'année tandis qu'elles ont progressé de 4,3% hors d'Europe, soutenues notamment par la Russie. L'international représentait fin juin 49,6% des ventes totales du groupe, contre 46,7% un an plus tôt.

"La croissance du marché automobile devrait se poursuivre en 2013, avec une hausse de 2% contre 3% prévus au début d'année", a déclaré Jérôme Stoll, directeur commercial du groupe Renault, cité dans un communiqué. "Cette évolution marque le ralentissement de la croissance dans certains pays émergents alors que l'Europe s'oriente toujours vers une baisse de marché de 5%."

Renault confirme ainsi sa prévision de baisse du marché européen en 2013, tout comme ses objectifs d'une augmentation de ses ventes mondiales et de sa part de marché en Europe sur l'ensemble de l'année.

Le groupe a en revanche également revu en baisse son pronostic pour le marché français, désormais attendu en repli de 8% - la prévision du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) - contre -5% attendu jusqu'à présent.

"Il faut se rappeler que la référence du 2ème semestre 2012 était déjà basse. Nous considérons aujourd'hui que le marché français ne devrait pas plus se dégrader que de 8% sur l'année 2013", a précisé Jérôme Stoll au cours d'une conférence de presse sur internet.

Au premier trimestre, les ventes mondiales de Renault avaient baissé de 4,7%, avec une chute de 11,6% en Europe et une progression de 3,5% à l'international. Au deuxième trimestre, le groupe a réduit à 3,1% la baisse de ses ventes sur le marché européen et accéléré à 5% sa croissance hors d'Europe, donnant au total une légère hausse de 0,7% sur les trois derniers mois.

Le concurrent PSA Peugeot Citroën, plus exposé à l'Europe, a vu ses ventes mondiales chuter de 9,8% au premier semestre, et ses ventes européennes reculer de 12,7% sur les six premiers mois de l'année.

Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant