Recul des mutilations génitales féminines extrêmes en Somalie

le
0

Le rituel est censé maintenir les jeunes filles "pures". Mais au Somaliland, région auto-proclamée indépendante somalienne, la population commence doucement à refuser la forme extrême de la mutilation génétique féminine (excision + infibulation), de plus en plus consciente des risques sanitaires.Durée: 02:20

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant