Recul de 5% à 10% du PNB des banques d'investissement en 2014-S&P

le
0

18 septembre (Reuters) - Le produit net bancaire des grandes banques d'investissement internationales devrait reculer de 5% à 10% cette année par rapport à 2013 et rester stable en 2015, estime Standard & Poor's. Le produit net bancaire des quinze premières banques d'investissement internationales a diminué de 11% au premier semestre et de 6% au deuxième trimestre par rapport aux périodes correspondantes de 2013, précise l'agence de notation dans une étude publiée jeudi. L'échantillon des banques suivies est composé de Bank of America, Barclays, BNP Paribas, Citigroup, Credit Suisse, Deutsche Bank, Goldman Sachs, HSBC, JPMorgan Chase, Morgan Stanley, Nomura, Royal Bank of Canada, Royal Bank of Scotland, Société générale et UBS. Le recul attendu du PNB résulte de l'évolution de l'environnement de l'industrie avec le durcissement de la réglementation, de la montée du coût des litiges et de la faiblesse persistante de la volatilité liée aux politiques monétaires ultra-accommodantes, explique l'agence. "Pour compenser des revenus plus faibles, les priorités des principales banques d'investissement au cours des douze prochaines mois sont de baisser leurs coûts, de réduire leurs activités à faible rendement ou non stratégiques et de réallouer leurs fonds propres vers des activités avec des meilleures perspectives de performance", écrit S&P. L'étude de S&P sur la rentabilité des grandes banques d'investissement: http://bit.ly/1BQ6tzo "Global investment banks look for ways to boost profitability despite fundamental industry changes." Ratings Direct. 17 septembre 2014 (Marc Joanny, édité par Marc Angrand)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant