Recul de 30% du bénéfice opérationnel semestriel de Bilfinger

le
0
BILFINGER OPTIMISTE POUR LE 2E SEMESTRE MALGRÉ UN DÉBUT D'ANNÉE DIFFICILE
BILFINGER OPTIMISTE POUR LE 2E SEMESTRE MALGRÉ UN DÉBUT D'ANNÉE DIFFICILE

FRANCFORT (Reuters) - Le groupe de construction allemand Bilfinger a annoncé lundi un bénéfice opérationnel en baisse de 30% au titre du premier semestre, un recul qu'il a imputé à la déprime des investissements dans le secteur allemand de l'énergie.

Le numéro deux du BTP en Allemagne dit toutefois prévoir un deuxième semestre "nettement" meilleur, avec en sus un effet positif de ses réductions de coûts sur les bénéfices.

Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (Ebita), ajusté des éléments exceptionnels, est ressorti à 65 millions d'euros contre 93 millions au premier semestre 2013.

Dans la seule division Energie, l'Ebita ajusté a fondu de 74% à 9 millions d'euros.

Aucun consensus n'était disponible, les analystes ayant renoncé à fournir des estimations après le nouvel avertissement sur résultats émis lundi dernier par le groupe, le deuxième en à peine six semaines.

Bilfinger a notamment mis en avant une baisse des investissements de ses clients, en Europe de l'Est mais aussi en Afrique du Sud.

Les mauvaises performances du groupe ont entraîné la démission du président du directoire Roland Koch, ancien ministre-président du Land de Hesse.

Parmi les actionnaires de Bilfinger figurent le fonds Cevian Capital, qui détient environ 20% de l'entreprise, et Blackrock Asset Management, avec une participation de 3%.

(Marilyn Gerlach, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant