Recul de 0,4% des prix à la consommation en France en juillet

le
4
PRIX À LA CONSOMMATION EN FRANCE EN BAISSE DE 0,4% EN JUILLET
PRIX À LA CONSOMMATION EN FRANCE EN BAISSE DE 0,4% EN JUILLET

PARIS (Reuters) - Les prix à la consommation ont bien diminué de 0,4% en juillet en France, principalement sous l'effet des soldes d'été et du recul des prix pétroliers, indique jeudi l'Insee, confirmant l'estimation provisoire publiée à la fin du mois dernier.

Cette diminution fait suite à une hausse de 0,1% en juin.

Sur un an, ils s'inscrivent en progression de 0,2%, un rythme semblable à celui relevé en juin.

En données corrigées des variations saisonnières, les prix à la consommation sont en revanche restés stables le mois dernier (après +0,1% en juin) et affichent aussi une augmentation de 0,2% sur un an.

L'Insee a également confirmé ses premières estimations pour l'indice des prix harmonisé IPCH, qui permet des comparaisons avec les autres pays de la zone euro, avec une baisse de 0,4% sur le seul mois de juillet et une hausse de 0,4% sur un an.

Si l'évolution en rythme annuel de cet indice IPCH est positive pour le troisième mois consécutif, ce chiffre reste très éloigné de l'objectif de la Banque centrale européenne (BCE), qui est d'un tout petit peu moins de 2%

L'inflation sous-jacente (hors tarifs publics et produits à prix volatils) a ralenti le mois dernier, son évolution sur un an s'inscrivant à +0,5%, après une hausse de 0,7% les deux mois précédents.

Quant à l'inflation hors tabac, elle s'établit à +0,2% en rythme annuel.

En juillet, les prix des produits manufacturés ont reculé de 2,9% (-0,3% sur un an), principalement du fait des soldes d'été qui se sont traduits par une baisse de 14,2% (+0,7% sur un an) des prix dans l'habillement et les chaussures.

Après quatre mois consécutifs d'augmentation, les prix de l'énergie se sont retournés à la baisse (-1,3% en juillet et -3,3% sur un an).

Portés par la traditionnelle augmentation au moment des vacances d'été, les prix des services ont augmenté de 1,0% le mois dernier (+0,8% sur un an). La progression a notamment été marquée pour les prix des services d'hébergement (+10,3% sur un mois), les tarifs des voyages touristiques tout compris (+14,4% en juillet) et ceux du transport aérien (+21,7%).

Les prix de l'alimentation se sont inscrits en très légère hausse (+0,1% sur un mois, +1,2% sur un an).

(Myriam Rivet, édité par Marine Pennetier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 il y a 4 mois

    c'est le brexit ? LOL de LOL

  • sibile il y a 4 mois

    les QE ça ne marche pas

  • c.voyant il y a 4 mois

    Nous voyons bien à travers les commentaires sur ce sujet le conflit qui oppose le peuple aux banques. Le bonheur des un fait la colère des autres.

  • lorant21 il y a 4 mois

    C'est la faute à l'euro si les prix augmentent! et à l'euro si les prix baissent!