Recul annoncé du marché publicitaire en 2012

le
0
Les dépenses de communication des annonceurs devraient baisser de 1% sur l'ensemble de l'année, selon France Pub. Au 1er semestre, les recettes pub des médias ont reculé de 4,6%.

«La décroissance revient...», titrent l'Irep et France Pub pour résumer les performances publicitaires des médias au premier semestre et les perspectives du marché pour l'ensemble de l'année 2012. Les deux instituts d'études, qui examinent à la loupe les recettes nettes des médias et les dépenses des annonceurs, modèrent leur pessimisme mais les chiffres sont bien là, mauvais pour la plupart des supports, et sans réel espoir de redressement à court terme.

Au premier semestre, les recettes publicitaires des médias ont reculé de 4,6 % à périmètre constant, et de 3,1 % en considérant le nouveau périmètre de l'Irep qui intègre depuis cette année le search marketing (référencement payant sur Internet), les courriers publicitaires adressés et les imprimés sans adresse (prospectus dans les boîtes aux lettres). L'Irep estime ainsi le montant global des recettes des médias à 6 milliards d'euros sur les six premiers mois de l'année.

«C'est surtout le mois de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant