Recrudescence des cas d'Ebola dans la capitale sierra-léonaise

le
0

DAKAR, 13 février (Reuters) - La Sierra Leone, pays le plus touché par le virus Ebola, a bouclé un quartier de la capitale, Freetown, après une recrudescence des cas d'infection, a annoncé vendredi un responsable de l'équipe chargée d'endiguer l'épidémie. Il s'agit du quartier d'Aberdeen, situé à la pointe de la péninsule de Freetown, où les bidonvilles sont à un jet de pierre des hôtels et restaurants chics fréquentés par les étrangers. Les personnels des services de santé ont commencé à se déployer pour effectuer des recherches, maison par maison. "Il y a eu une soudaine flambée du nombre de cas. Il y a effectivement une mise en quarantaine là-bas qui durera en principe 21 jours", a expliqué OB Sisay, directeur de la salle de crise au Centre national de réponse à Ebola. Il y a eu six nouveaux cas confirmés de la fièvre hémorragique mercredi à Aberdeen, selon les dernières données du centre. Selon OB Sisay, entre 1.200 et 2.000 personnes d'Aberdeen sont susceptibles d'avoir été en contact avec les personnes infectées par le virus. (Emma Farge; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant