Recours rejeté pour deux Australiens condamnés à mort en Indonésie

le
0

DJAKARTA, 6 avril (Reuters) - Un tribunal administratif indonésien a rejeté lundi les recours de deux Australiens condamnés à mort avec huit autres personnes, dont le Français Serge Atlaoui, pour trafic de drogues. Les dix condamnés doivent être passés par les armes devant un peloton d'exécution. Andrew Chan et Myuran Sukumaran ont été jugés coupables de trafic d'héroïne en 2006. En février dernier, ils avaient demandé au tribunal administratif de se pencher sur le refus du président indonésien Joko Widodo de leur accorder une grâce. Le tribunal les avait déboutés: c'est cette décision qu'ils entendaient contester mais la cour administrative a une nouvelle fois rejeté leur requête. "Il n'y a plus de recours juridique", a déclaré à la presse le représentant de l'Etat auprès de la cour, Novarida. Les avocats de la défense ont néanmoins annoncé qu'ils allaient saisir la Cour constitutionnelle. Serge Atlaoui et les deux Australiens sont au nombre de dix condamnés à mort, majoritairement étrangers, qui attendent dans le "couloir de la mort". Des ressortissants du Brésil, des Philippines, du Ghana, du Nigeria et de l'Indonésie complète le groupe. Arrivé au pouvoir en octobre dernier, le président Joko Widodo, qui a promis d'être intransigeant avec le trafic de drogue, a rejeté leurs appels à la clémence en dépit d'interventions répétées des autorités australiennes, brésiliennes et françaises. (Eveline Danubrata et Fergus Jensen; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant