Recours de Madrid contre la résolution d'indépendance catalane

le
0

MADRID, 11 novembre (Reuters) - Le gouvernement espagnol a intenté un recours auprès du Tribunal constitutionnel afin d'obtenir l'invalidation de la résolution en faveur de l'indépendance adoptée lundi par le parlement de Catalogne, a annoncé mercredi le chef du gouvernement, Mariano Rajoy. Le texte approuvé lundi par le parlement catalan se donne pour objectif de faire accéder la Catalogne à l'indépendance d'ici 18 mois et de la doter d'institutions étatiques. ID:nL8N1342WR "Il ne s'agit pas seulement de réagir à la résolution adoptée par le parlement, il s'agit de défendre l'intégrité du pays", a déclaré le président du gouvernement espagnol lors d'une conférence de presse à l'issue du conseil des ministres, en ajoutant qu'il ne permettrait pas une sécession de la Catalogne. "Il s'agit d'un mépris manifeste des institutions de l'Etat. Ils tentent d'anéantir la démocratie. Je ne le permettrai pas." Le débat sur la sécession de la plus riche des régions espagnoles s'est imposé comme l'un des principaux thèmes de la campagne pour les législatives nationales du 20 décembre, après la victoire des indépendantistes aux élections locales de septembre. La constitution espagnole interdit toute remise en cause de l'intégrité territoriale et Mariano Rajoy, président du gouvernement de Madrid, a la ferme intention de s'opposer au projet. Hors de Catalogne, les adversaires de l'indépendance de la région sont majoritaires, quelle que soit leur sensibilité politique. Un référendum d'autodétermination jugé illégal par Madrid a été organisé l'an dernier et Artur Mas, président de la région, a été mis en examen pour l'avoir organisé contre l'avis des autorités nationales. (Andres Gonzales,; Eric Faye et Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant