Recours contre l'expulsion de la famille de Leonarda

le
12
L'AVOCATE DE LA FAMILLE DIBRANI INDRODUIT UN RECOURS CONTRE L'EXPULSION
L'AVOCATE DE LA FAMILLE DIBRANI INDRODUIT UN RECOURS CONTRE L'EXPULSION

STRASBOURG (Reuters) - L'avocate de la famille de Leonarda Dibrani, la jeune Rom expulsée vers le Kosovo le 9 octobre dernier, a introduit un recours contre cette mesure devant le tribunal administratif de Besançon, a-t-on appris mardi auprès de cette juridiction.

Déposé lundi soir par Me Brigitte Bertin, le recours a été réceptionné par le greffe et transmis au président du tribunal.

L'expulsion de cette famille installée à Pontarlier (Doubs) et l'arrestation de leur fille Leonarda, une collégienne de 15 ans, dans un autobus scolaire, avait provoqué des manifestations lycéennes et des polémiques au sein de la gauche et jusqu'au plus haut niveau de l'Etat.

Un rapport de l'inspection générale de l'administration, commandé par le gouvernement, n'avait relevé aucun manquement aux règles en vigueur dans la procédure suivie, incitant François Hollande lui-même à s'exprimer pour proposer le retour en France de la seule collégienne.

L'avocate de la famille Dibrani, qui espère faire annuler la mesure d'expulsion, dénonce un rapport administratif essentiellement à charge.

"En tant que juristes, on a tous appris un principe, c'est celui du contradictoire", a dit à Reuters Me Brigitte Bertin.

"Les Dibrani n'ont été ni entendus, ni représentés. On a étalé la vie privée de Leonarda, une mineure, sur la place publique. Sur la forme, comme sur le fond, ce n'est pas quelque chose qui grandit notre pays", a-t-elle ajouté.

Comme principal argument, elle avance que les autorités n'ont pas suffisamment pris en compte l'intérêt des enfants, qui bénéficiaient en France d'une scolarisation stable.

L'avocate reconnaît qu'il ne s'agit pas d'un dossier "facile", d'autant que l'expulsion est désormais effective, mais ne doute pas que son recours soit recevable.

Après l'obligation de quitter le territoire français, signifiée à la famille Dibrani 19 juin, Me Bertin a réagi par une demande d'aide juridictionnelle formulée le 10 juillet.

Cette demande, explique-t-elle, interrompt le délai de recours, qui est d'un mois, jusqu'à la réponse de l'administration, laquelle est intervenue fin septembre. Elle n'interrompt pas nécessairement, en revanche, l'exécution de la décision.

Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • secours1 le mardi 29 oct 2013 à 14:31

    J'en connais un qui va démissionner si cette puuuin de famille revenait.Et comme c'est notre meilleur ministre actuellement, ce serait la mort de la Gauche pour un siècle.

  • RIC335DA le mardi 29 oct 2013 à 13:01

    pauvre france, qui va payer pour le retour de la famille ? enfin je pense que vu le contexte actuel, f l a m b y ne risque pas d'accepter, sinon il va battre encore un nouveau record d'impopularité dans les sondages, et là, ce sera sa mort assurée aux prochaines élections, on risque de ne plus entendre parler des socialo pour bien longtemps. Si les dibrani reviennent, c'est sûr, marine va reprendre 10 points en plus dans les sondages

  • gnapi le mardi 29 oct 2013 à 12:57

    question moyen, belle pub pour les smartphones lorsque filmée par les tv.

  • gnapi le mardi 29 oct 2013 à 12:56

    Maintenant si scolarité stable = régulièrement inscrit dans une école, oui.Mais avec 200 jours d'absence non motivés en 3 ou 4 ans ... je ne voit pas trop l'intérêt.

  • gnapi le mardi 29 oct 2013 à 12:55

    Répionse pratique : avocat commis d'office et/ou aide juridictionnelle payée par contribuables ou mandaté par association pro de l'indignation et de la bien pensance.

  • gnapi le mardi 29 oct 2013 à 12:54

    "qui bénéficiaient en France d'une scolarisation stable"Ce n'est pas vraiment ce qui ressort de l'"étalage de la vie privée" dans les médias. Après tout ils ne se seraient pas soustrait à un jugement de 2009 confirmé en 2011, peut être ne serait ce pas ressorti.

  • nebraska le mardi 29 oct 2013 à 12:46

    Cela aurait couté moins cher d'embaucher un tueur à gage.....

  • nebraska le mardi 29 oct 2013 à 12:46

    L'avocate est payée par qui ??? Avec quel fric ??

  • le-brisc le mardi 29 oct 2013 à 12:45

    Question pratique: qui paie cette avocate?

  • M7446365 le mardi 29 oct 2013 à 12:41

    Maarriinnee viiittte