Records horlogers : des montres pour le Guinness

le
0
La Master Ultra Thin Jubilee de Jaeger-Lecoultre révèle un boîtier en platine de seulement à 4,05 mm. Jaeger-Lecoultre
La Master Ultra Thin Jubilee de Jaeger-Lecoultre révèle un boîtier en platine de seulement à 4,05 mm. Jaeger-Lecoultre

(Relaxnews) - Les records horlogers tombent dans tous domaines. On se croirait presque aux Jeux Olympiques des montres.

Un record, en horlogerie comme ailleurs, permet d'attirer sur soi la lumière, de faire le buzz. Les manufactures se livrent donc une lutte sans merci. Et au titre de "montre la plus... Au monde", Jaeger-Lecoultre a frappé un grand coup. En début d'année, la manufacture a présenté sa Master Ultra Thin Jubilee, dont l'épaisseur du boîtier en platine, culmine à 4,05 mm, soit le record absolu pour une montre mécanique. Pour réussir cet exploit, elle reçoit une mécanique à remontage manuel qui ne dépasse pas 1,85 mm de haut, soit à peine plus que la largeur d'un Pass Navigo.

Piqué au vif, Piaget qui jusque-là, faisait figure de maître en matière de finesse horlogère, n'a pas tardé à répondre avec une Altiplano Automatique à Quantième (indication de la date) la plus plate du monde. Sa mécanique n'excède pas 3 mm de haut, le tout prenant place dans un boîtier de 6,36 mm. Un peu auparavant la manufacture avait présenté une Emperador qui empochait pour sa part, le record de finesse pour une montre à Répétitions Minutes (qui donne l'heure par des sons).

Dans un tout autre registre, Frédérique Constant se targue quant à lui, de proposer sur sa Slim Line, le tourbillon Swiss Made le moins cher du marché... A 28.000 euros quand même !

On le voit, les firmes se livrent une lutte acharnée pour se chiper leur record. Cette émulation explique une bonne part, du dynamisme créatif du secteur.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant