Record historique pour les dépenses publiques en France

le
0
La crise explique l'essentiel du dérapage des dépenses publiques qui représentent 56% du PIB.

C'est un record historique dont l'économie française se serait bien passée: en 2009, les dépenses publiques ont absorbé 56% de la richesse nationale, d'après le rapport sur le sujet publié ce mercredi par Bercy. Du jamais-vu depuis 1945. Certes, l'agrégat des dépenses publiques est vaste puisqu'il regroupe les dépenses de l'État, des organismes parapublics, des régimes sociaux et des collectivités locales. Il n'empêche, le ratio n'était que de 52,8% en 2008. Pire, la situation devrait s'aggraver cette année. Dans un autre rapport, Bercy estime que les dépenses publiques monteront à 56,6% du PIB en 2010.

Pour un gouvernement qui a fait de la maîtrise de la dépense une priorité, ces chiffres sont peu flatteurs. Néanmoins, le vrai coupable est à chercher du côté de la crise. D'après le rapport de Bercy, ce sont le plan de relance et l'augmentation des prestations sociales (et notamment des allocations chômage) qui expliquent la hausse de 3,7% en volume des dépe

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant