Record des redressements pour travail au noir en 2015

le
0
    PARIS, 4 avril (Reuters) - Le travail dissimulé a fait 
l'objet de redressements d'un montant record en 2015, à 460 
millions d'euros de cotisations, selon des estimations de 
l'Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss) 
révélées lundi par Les Echos. 
    Outre le travail au noir, dont le montant détecté est en 
hausse de 13% en 2015, l'agence estime que la fraude au 
prélèvement social, plus large, représente entre 6,1 et 7,4 
milliards d'euros de cotisations perdues en France, soit environ 
2% du total perçu par les Urssaf (Unions de recouvrement des 
cotisations de sécurité sociale et d'allocations familiales). 
    La fraude volontaire ou involontaire détectée aux 
cotisations de Sécurité sociale, de retraites complémentaires 
des cadres et salariés (Agirc-Arrco) et à l'assurance chômage 
s'établit pour sa part à 1,3 milliards d'euros en 2015.  
    Le ciblage des fraudeurs s'est amélioré l'année dernière, 
87% des actions de contrôle se soldant par un redressement, un 
taux en hausse de près de cinq points par rapport à 2014. 
    En 2014, la Cour des Comptes avait estimé que la fraude au 
prélèvement était comprise dans une fourchette de 20,1 à 24,9 
milliards d'euros pour l'année 2012, plus du triple des 
nouvelles estimations de l'agence de pilotage des Urssaf. 
    L'étude publiée lundi, fruit de quatre années d'enquête, 
inclut des contrôles aléatoires dans certains secteurs d'emploi 
(hôtellerie, restauration, BTP) afin d'éviter des projections 
théoriques fondées uniquement sur les fraudes détectées. 
Celles-ci sont en effet susceptibles d'être faussées à mesure 
que les services de recouvrement gagnent en efficacité. 
    Parmi les redressements, 870 millions sont attribuables à un 
mauvais calcul des cotisations par les entreprises, et relèvent 
du "contrôle comptable d'assiette", qui n'entraîne pas 
systématiquement de pénalité. 
    Certaines entreprises se sont en outre acquittées de sommes 
trop importantes et 189 millions d'euros leur ont été restitués 
en 2015. 
 
 (Julie Carriat, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux