Record de nouveaux cas de VIH dans la "région européenne"-OMS

le
0
    STOCKHOLM, 26 novembre (Reuters) - L'Organisation mondiale 
de la Santé (OMS) a déclaré mardi qu'elle avait enregistré l'an 
dernier dans la "région européenne", qui englobe l'Asie centrale 
et le Caucase, le plus grand nombre de nouveaux cas de VIH 
depuis que le nombre de cas a commencé d'être recensé dans les 
années 1980. 
    L'OMS et le Centre européen de prévention et de contrôle des 
maladies (ECDC) ont indiqué que plus de 142.000 personnes, dans 
la "région européenne", avaient contracté le VIH l'an dernier, 
l'augmentation venant pour l'essentiel de la partie orientale de 
cette région, qui comprend 15 pays dont la Russie, l'Ukraine et 
l'Asie centrale et les Etats du Caucase. 
    Ce communiqué fait suite à la publication mardi des 
dernières données d'Onusida, l'agence de l'Onu chargée de la 
lutte contre le sida, qui montrent qu'au plan mondial, le nombre 
de contaminations a chuté de 35% par rapport au pic de la 
pandémie en l'an 2000. 
    "Les relations hétérosexuelles sont responsables de 
l'augmentation en Europe orientale, et les transmissions par 
injection de drogues demeurent importantes", ont déclaré l'OMS 
et l'ECDC. 
    "Dans l'Union européenne et l'Espace économique européen 
(EEE), les relations homosexuelles demeurent le mode prédominant 
de transmission du VIH", notent l'OMS et l'ECDC. 
    Pour ce qui de l'UE seule, le nombre annuel de 
contaminations au VIH a été stable au cours de la décennie 
écoulée, a déclaré Caroline Daamen, porte-parole de l'ECDC. 
 
 (Anna Ringstrom; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant