Récolte de maïs à l'étiage en Chine

le
0

La Chine prévoit de produire 197 millions de tonnes de maïs cette année, et en importerait 2,15 millions de tonnes, d'après le ministère de l'Agriculture. Pékin a conclu un accord d'approvisionnement privilégié en maïs avec l'Argentine.

Les surfaces semées en maïs ont augmenté dans le nord-est du pays, mais ne vont pas donner les rendements escomptés,  à cause des chenilles légionnaires (spodoptera frugiperda) qui s'en sont pris aux récoltes dans six provinces. Le ministère a débloqué en urgence pour les combattre 200 millions de yuans fin août. La météo s'est aussi montrée défavorable dans le Jilin et le Liaoning, après les graves sécheresses qui avaient affecté le blé cet hiver.

Au printemps 2011, l'Académie des Sciences sociales affirmait que le pays serait autosuffisant en céréales, mais les objectifs n'ont pas été tenus.  Avec une récolte de 546 millions de tonnes sur 27 millions d'hectares, la Chine est devenue importatrice. Depuis, les paysans chinois ont modifié les aliments qu'ils distribuent au bétail, préférant le blé au maïs.

Dès le Nouvel An chinois, en février, l'Etat avait adopté des mesures visant à encourager la production céréalière, en relevant le prix minimum d'achat des céréales. 1,2 milliard de yuans devait financer l'acquisition d'équipements pour cultiver le blé d'hiver et lutter contre la sécheresse.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant