Récolte de café record en 2012 au Brésil, selon Conab

le
0

Commodesk - La Conab a publié le 20 décembre son évaluation de la récolte de café brésilienne 2012-2013, une production record dépassant les 48,48 millions de sacs de 2002-2003, la récolte la plus importante à ce jour.

Totalisant 50,83 millions de sacs, les chiffres de la Compagnie publique d'approvisionnement sont marginalement plus élevés que les précédentes évaluations officielles, et 16,9% au-dessus de la récolte précédente, qui se montait à 43,48 millions de sacs.

Ce résultat vient préciser trois enquêtes sur la récolte de café de la campagne 2012-2013, avec une réévaluation de 0,07% en volumes par rapport à septembre. Des visites-évaluations ont été effectuées du 2 au 14 décembre dans les sept États producteurs, Minas Gerais, Espírito Santo, São Paulo, Bahia, Paraná, Rondônia et Goiás, assurant 98,6% de la production nationale.

La récolte aurait pu être plus importante, note la Conab, mais elle a été entravée par le mauvais temps dans les Etats de Bahia, Paraná, Rondônia et Minas Gerais.

La production d'arabica serait de 38,34 millions de sacs, soit 75,4% de la production nationale (+6,15 millions de sacs), mais légèrement moins que la précédente année haute du cycle, 2010-2011, qui avait donné 36,82 millions de tonnes. Le Conilon (robusta) remplirait 12,48 millions de sacs (+1,18 million de sacs), soit le meilleur résultat de la décennie.

Les surfaces cultivées en caféiers sont de 2,33 millions d'hectares, en augmentation de 2,25%, plus 51.254 hectares par rapport à la récolte de 2011. Le Minas Gerais concentre 1,21 million d'hectares de plantations de caféiers, soit plus de la moitié des surfaces caféières du pays, avec une prédominance de l'arabica (98,6%). L'Espírito Santo vient en second, avec 491.490 hectares, dont 305.000 ha de Conilon, permettant d'espérer 12,5 millions de sacs (77,7% de robusta).

Archimedes Coli Neto, président du centre pour le commerce du café du Minas Gerais, rappelle que la quantité serait bienvenue si les prix étaient restés ceux de l'an dernier. Mais le sac vendu par le producteur en 2012 se négocie en moyenne à 360 dollars (pour 60 kilos) contre 550 dollars en 2011.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant