Recherches sur d'éventuels complices du tireur de Paris-Molins

le
0
    PARIS, 21 avril (Reuters) - Les enquêteurs tentent de savoir 
si l'assaillant qui a tué jeudi soir un policier sur les 
Champs-Elysées a agi grâce à l'aide de complices, a déclaré 
vendredi le procureur de Paris. 
    "Les investigations vont désormais s'attacher à déterminer 
(...) les éventuelles complicités dont il aurait pu bénéficier", 
a dit François Molins lors d'une déclaration à la presse. 
    Le magistrat a donné à cette occasion des détails sur le 
parcours du tireur, Karim Cheurfi, qui a également blessé deux 
autres policiers, en précisant que rien n'avait permis de 
déceler des signes de radicalisation lors de ses longs séjours 
en prison pour des faits de droit commun.     
    Karim Cheurfi ne faisait pas l'objet d'une fiche "S" des 
services de renseignement et "n'avait pas présenté, tout au long 
de sa période d'incarcération, donc pendant une période de 
quasiment 14 ans, de signes de radicalisation ou de signes de 
prosélytisme", a déclaré François Molins. 
 
 (Simon Carraud, édité par Sophie Louet) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant