Recherche primo-accédants désespérément

le
4
ostill/shutterstock.com
ostill/shutterstock.com

(Relaxnews) - A l'occasion de son Baromètre du mois de novembre, le courtier en crédit immobilier constate également un niveau très bas des taux fixes. Mais il souligne une disparition des jeunes candidats à l'achat rebutés par des prix de l'immobilier qui n'ont toujours pas baissé.

Les baromètres des courtiers tombent et se ressemblent. Celui d'Ace publié aujourd'hui annonce aussi des taux de fixes hors assurance très bas : 2,70% sur dix ans, 2,85% sur quinze ans, 3,10% sur vingt ans, ou encore 3,40% sur 25 ans.

Mais pour Joël Boumendil, fondateur et PDG de ce groupe une autre tendance semble se confirmer et s'inscrire dans la durée : "la disparition de profils primo-accédants candidats à l'emprunt immobilier qui désertent massivement les agences immobilières, malgré la nouvelle baisse des taux enregistrée en novembre sur les prêts à quinze et vingt ans".

La faute aux "prix immobiliers qui n'ont pas amorcé de baisse de leur côté, le mètre carré Parisien continue même d'augmenter".

Ce courtier souligne en outre un recul du montant moyen emprunté. Il est de 285.000? à Paris et en Ile-de-France en novembre, contre 332.000? en octobre. Et en province, il descend à 151.000?, contre 160.000? un mois plus tôt. Une conséquence de ces prix toujours élevés, selon le dirigeant qui précise : "les acquéreurs sont des secondo acccédants qui empruntent des sommes moins importantes, leur projet d'achat étant en partie financé par la revente de leur premier bien immobilier".

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5441845 le mercredi 5 déc 2012 à 17:04

    Ce qu'il y a de sûr, c'est que les prix en Espagne sont (re)devenu très raisonnables. En outre face a l'avalanche de mesures fiscales (difficiles a suivre) je n'ai vraiment plus envie d'investir un Euro en France de peur de m'exposer a une nouvelle taxe que je n'aurai pas vu venir. C'est peut être idiot, mais l'ambiance qui règne me fait peur, c'est subjectif, mais c'est comme ça...

  • lovespaw le mercredi 5 déc 2012 à 13:07

    M8613027, si vous êtes taxé cela signifie que vous avez réalisé un + value, non ? Au final, vous avez un peu moins dans votre poche. après, je n econnais pas la fiscalité espagnole pour être sûr d'y acheter une résidence secondaire...

  • M8613027 le mercredi 5 déc 2012 à 11:37

    Pire, l'état Sarkoland m'a tué!J'ai pas pu vendre, même à un px raisonnable. je met en location, j’achète un petite maison en banlieue. Et maintenant j'ai un acheteur mais ... oh rage, au désespoir, mon ancien appartement devient secondaire et taxe de 30% sur les plus values... Moralité. Rester dans son bien, En France, ne rien acheter, ne rien investir, mais penser à une résidence en Espagne ...C'est pas interdit.

  • dupon666 le mercredi 5 déc 2012 à 06:48

    revente de leur premier bien immobilier à qui?..puisqu'il n'y a plus de primo accedant