Recherche d'emploi : les apps mobiles facilitent-elles la vie ?

le
1
L'application Jobr, disponible en anglais sur iPhone, permet de répondre à des offres d'emploi en un clic, sur le même principe que l'application de rencontres amoureuses Tinder.
L'application Jobr, disponible en anglais sur iPhone, permet de répondre à des offres d'emploi en un clic, sur le même principe que l'application de rencontres amoureuses Tinder.

On connaissait le speed-dating, voici le speed-networking. Aujourd'hui, nul besoin d'écrémer les petites annonces dans le journal pour chercher un emploi, il suffit de posséder un smartphone. Et de télécharger des applications comme Jobr ou Ahead. Le principe est simple : parcourir les offres et cliquer sur oui ou non. Du côté du recruteur, la manipulation est tout aussi facilitée : il convient juste de publier une annonce et de sélectionner ensuite les candidats qui correspondent le mieux au profil recherché. Si les deux parties s'accordent, la discussion - donc l'entretien - démarre directement sur l'application. La simplicité et la rapidité sont donc les grands avantages mis en place par ces applications qui vendent l'espoir de trouver un travail facilement. Indispensables pour trouver un emploi, surtout en ces temps de disette ? Pas si sûr, pourtant. Car ces applis ne sont, bien sûr, pas magiques. Pour accroître ses chances, il convient aussi de peaufiner ses réseaux sociaux. D'autant que l'application Ahead fonctionne avec les profils LinkedIn. Xavier Camby, directeur de la société Essentiel Management et auteur de l'ouvrage 48 Clés pour un management durable. Bien-être et performance, publié aux éditions Yves Briend, confirme et met en garde : "Les réseaux sociaux sont devenus les meilleurs providers (fournisseurs) de candidats. Et les recruteurs regardent toujours la page du réseau social en premier, car elle fournit une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le vendredi 15 aout 2014 à 18:09

    Depuis deux ans et demi la voie des économies aurait dû être prise.LE SYSTÈME SOCIAL FRANÇAIS EST MORT.le gouvernement doit en tirer les conséquences et faire les économies indispensables.RÉDUCTION DE MOITIÉ DU NOMBRE DES DÉPUTÉS,PLAFONNEMENT À 5 FOIS LE SMIG DE LEURS ÉMOLUMENTS ET DE TOUS LEURS AVANTAGES ET AUSSI DE LEURS RETRAITES.SUPPRESSION DU SÉNAT ET DE TOUS LES RÉGIMES SPÉCIAUX