Réchauffement climatique : bientôt d'importantes pénuries d'eau dans la Vallée du Rhône

le
0
Réchauffement climatique : bientôt d'importantes pénuries d'eau dans la Vallée du Rhône
Réchauffement climatique : bientôt d'importantes pénuries d'eau dans la Vallée du Rhône

Telles sont les conclusions livrées le 20 septembre par un collège de scientifiques dirigé par le climatologue Hervé Le Treut, directeur de l'institut Pierre-Simon Laplace et membre du groupe d'expert international (Giec). " 40 % du bassin du Rhône connait déjà des épisodes de pénurie estivale. Dans les zones les plus vulnérables, les chercheurs anticipent des baisses de précipitations de 80 % à horizon de 2080 ", résume le directeur de l'agence, Martin Guespereau, qui a commandé l'étude.

La réduction du couvert neigeux risque de poser le plus de problèmes. " La durée annuelle d'enneigement devrait baisser, de 20 % à 50 % dès les années 2030, à 1.200 mètres d'altitude partout dans les Alpes ", prédisent les chercheurs. Cinquante ans de plus et il ne restera plus beaucoup de neige de printemps en deçà de 2.400 mètres d'altitude. Le Rhône, qui se nourrit des eaux de fonte, pourrait alors perdre le tiers de son débit pendant l'étiage, ce qui devrait immanquablement créer des conflits d'usage entre les besoins urbains, agricoles, industriels et touristiques le long du fleuve. Une étude dira en 2013 qui y pompe quelle quantité. " Si on ne fait rien, de nombreux conflits vont se dessiner ", craint Martin Guespereau.

Dans la foulée de ce premier rapport, l'agence de l'eau vient de lancer de nouvelles investigations scientifiques pour élaborer la carte des territoires les plus vulnérables, allant de la région genevoise, qui vit une explosion

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant