Rebond technique incertain à Wall Street

le
0
Rebond technique incertain à Wall Street
Rebond technique incertain à Wall Street

par Angela Moon

NEW YORK (Reuters) - Le rebond technique qui serait logique après la récente baisse à Wall Street n'aura peut-être pas lieu parce que les investisseurs s'interrogent toujours sur la Grèce et sur la croissance économique et que la saison des résultats des sociétés et ses éventuelles bonnes surprises touche à sa fin.

Le Standard & Poor's, l'indice de référence des gérants de fonds, est tombé vendredi sous la barre des 1.300 points, à l'issue d'une sixième séance consécutive de baisse.

Le S&P a perdu 4,3% sur la semaine écoulée, sa plus forte baisse hebdomadaire depuis le début de l'année. Le Dow Jones a dans le même temps perdu 3,5% et le Nasdaq Composite 5,3%. Le S&P a perdu 7,3% depuis le début mai.

En outre, le premier jour de Bourse chaotique de Facebook a fait mauvaise impression.

Les dirigeants du G8 se sont exprimés ce week-end en faveur du maintien de la Grèce dans la zone euro et se sont engagés à prendre toutes les mesures nécessaires pour relancer l'économie, en reconnaissant que les mêmes recettes ne pouvaient pas être appliquées partout.

"Le marché est extrêmement survendu. Néanmoins, tous les grands indicateurs restent sur des signaux de vente", commente Larry McMillan, président de McMillan Analysis Corp, dans une note parue vendredi.

"Nous anticipons un rebond important mais de courte durée pour bientôt. Mais à ce stade, sauf changement majeur de nos indicateurs, ce ne pourrait être qu'un rebond dans un marché en tendance baissière."

Parmi les indicateurs économiques de la semaine à venir, les investisseurs regarderont les ventes de logements existant pour avril, mardi, attendues à 4,60 millions d'unité annualisées, contre 4,48 millions en mars.

Le lendemain seront publiées les ventes de logements neufs. Il devrait y en avoir 7.000 de plus que les 328.000 annualisés en mars.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage et les commandes de biens durables sont attendues pour jeudi tandis que l'indice du moral des ménages publié par Reuters et l'Université du Michigan doit paraître vendredi. Il est attendu stable en mai par rapport à avril.

Danielle Rouquié pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant