Rebond limité des Bourses, la Chine continue d'inquiéter

le
0

(AOF) - Le rebond des marchés européens a été limité en raison de l’inquiétude persistante à propos de l’économie chinoise qui les avait fait plonger lundi. Après avoir reculé de près de 2,5% hier, l’indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,34% à 4 537, points. L’EuroStoxx 50 a pour sa part gagné 0,42% à 3 178,01 points. En revanche, Wall Street a poursuivi son repli, le Dow Jones cédant 0,24% vers 17h30.

Les investisseurs sont restés attentifs à la situation sur les marchés chinois, qui se sont stabilisés aujourd'hui après leur chute de 7% lundi. La place de Shanghai a finalement limité son repli à 0,26%, soutenue par les interventions des autorités. La Banque populaire de Chine a ainsi injecté 130 milliards de yuans (18,6 milliards euros) dans le marché monétaire. Selon Bloomberg, les autorités réglementaires envisageraient, elles, de prolonger l'interdiction faite aux actionnaires détenant 5% du capital d'une société cotée de céder des titres. Mise en place début juillet, cette restriction devait être levée vendredi prochain.

Le caractère limité du rebond s'explique également par la rechute des cours du pétrole, le baril de Brent cédant 2,62% à 36,36 dollars en fin d'après-midi.

Ce repli des cours de l'or noir a logiquement pesé sur les valeurs pétrolières et parapétrolières. Egalement pénalisé par une dégradation de l'opinion du broker Bernstein de positif à neutre, Technip a chuté de près de 5%. Total a de son côté cédé 0,91%.

En revanche, les opérateurs télécoms ont été bien orientés, Bouygues Telecom et Orange ayant confirmé envisager un rapprochement. Cette annonce a en particulier profité à leurs deux concurrents, Numericable-SFR (+12,23%) et Iliad (+2,74%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant