Rebond du marché du véhicule électrique en France cet été-Avere

le
0

PARIS, 8 septembre (Reuters) - Les immatriculations de voitures électriques en France ont rebondi en juillet-août, mais pas encore assez pour inverser la tendance baissière observée depuis le début de l'année, montre le dernier baromètre de l'Avere paru lundi. Selon l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique, 1.109 véhicules électriques particuliers neufs ont été immatriculés ces deux derniers mois, soit une hausse de 23,9% par rapport à la période identique de 2013. Le marché reste malgré tout en baisse de 3,9% depuis le début de l'année. Avec une part de marché de 0,5% seulement, la voiture électrique peine toujours à décoller en raison notamment du contexte économique morose et d'un réseau de recharge insuffisant pour rassurer les automobilistes sur l'autonomie des véhicules. L'alliance Renault-Nissan, l'un des plus fervents avocats de cette technologie, a reconnu en fin d'année dernière que son objectif initial de 1,5 million de ventes cumulées en 2016 ne serait pas tenu et a décalé cette ambition de quatre à cinq ans. A fin juillet, les deux partenaires avaient commercialisé dans le monde quelque 176.000 véhicules électriques en cumul depuis le début du programme fin 2010 - 45.800 pour Renault et 130.200 pour Nissan. A l'échelle française, Renault RENA.PA reste largement en tête en juillet-août avec sa Zoé (449 immatriculations), suivi de la Bluecar du groupe Bolloré BOLL.PA , la voiture qui équipe notamment Autolib (221 immatriculations), puis de la Leaf de Nissan 7201.T (138). Viennent ensuite les Allemands Daimler DAIGn.DE avec la Smart Fortwo électrique (58), Volkswagen VOWG_p.DE avec l'e-up (56) et la Golf électrique (51), et BMW BMWG.DE avec son i3 (44). Pour cette dernière, l'Avere note qu'il faut ajouter 70 voitures équipées d'un "range extender", un petit moteur thermique qui permet d'étendre sensiblement l'autonomie des voitures, soit un total de 114 ventes. La voiture de sport électrique haut de gamme Tesla S TSLA.O s'est vendue quant à elle à 35 exemplaires sur les deux mois d'été. Le marché des véhicules utilitaires électriques a continué quant à lui de progresser, avec une hausse de 7% à 611 véhicules en juillet-août. Renault demeure le leader avec son Kangoo électrique, l'autre véhicule important de sa gamme "ZE" désormais réduite d'un véhicule avec l'arrêt de la production en Turquie de la Fluence électrique. En revanche, les ventes d'hybrides ont baissé de 11,9% à 5.782 véhicules sur la période. Ce marché reste dominé à 80% par Toyota 7203.T et son offre hybride essence, PSA Peugeot Citroën PEUP.PA captant l'essentiel des 20% restants avec ses voitures hybrides diesel. (Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant