Rebond du CA de St-Gobain grâce à l'Europe, objectifs confirmés

le
0

PARIS (Reuters) - Saint-Gobain a fait état mardi d'un rebond de son chiffre d'affaires au premier trimestre, les conditions météorologiques favorables en Europe compensant une dégradation des conditions climatiques en Amérique du Nord.

Le numéro un mondial de la production, transformation et distribution de matériaux de construction a réalisé sur la période un chiffre d'affaires de 9,87 milliards d'euros, en hausse de 2,6% alors que son activité avait baissé de 2,7% en 2013.

En excluant les effets de périmètre, et surtout des effets de changes négatifs de 3,7%, la croissance atteint 6,8% sur les trois premiers mois de l'année.

"Le bon niveau d'activité du premier trimestre, au-delà de l'impact positif du climat en Europe, traduit l'évolution favorable de nos marchés", a souligné le groupe dans un communiqué. "En France, le chiffre d'affaires (+2,8%) bénéficie d'une meilleure performance de la rénovation (...) mais reste affecté par la contraction du marché de la construction neuve.

Saint-Gobain a confirmé son objectif d'une "nette amélioration" de son résultat d'exploitation à structure et taux de change comparables sur l'ensemble de 2014. Le groupe compte tirer parti cette année de la poursuite de la reprise aux Etats-Unis et de sa croissance dans les pays émergents.

Contrairement à l'Europe, où l'activité a été meilleure que prévu, l'Amérique du Nord a signé une contre-performance à cause des intempéries qui ont frappé la région au début de l'année. "L'Aménagement intérieur maintient sa bonne dynamique dans un marché porteur", a précisé toutefois Saint-Gobain.

Le groupe a également annoncé son intention de payer une amende de 715 millions d'euros infligée par l'Union européenne pour une entente dans le vitrage automobile, ce qui entraîne une reprise de provision de 207 millions.

Le titre a clôturé mardi en hausse de 0,85% à 44,15 euros à la Bourse de Paris. Depuis le début de l'année, le titre a pris 9,5%, après un gain d'environ 24% sur l'ensemble de 2013.

(Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant