Rebond des résultats de SocGen, retour du dividende en numéraire

le
2
LE RÉSULTAT NET DE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE EN FORTE HAUSSE AU 3E TRIMESTRE
LE RÉSULTAT NET DE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE EN FORTE HAUSSE AU 3E TRIMESTRE

PARIS (Reuters) - Société générale a fait état jeudi d'un net rebond de ses résultats au troisième trimestre et a confirmé le retour d'un dividende en numéraire après avoir renforcé sa solvabilité financière ces dernières années.

La deuxième banque française par la capitalisation boursière indique dans un communiqué avoir enregistré dans ses comptes trimestriels une charge liée à la réévaluation de sa dette moins élevée que l'an dernier, à 223 millions d'euros contre 594 millions un an plus tôt.

Sur le trimestre, son bénéfice net est ainsi multiplié par près de six, à 534 millions d'euros contre 90 millions d'euros un an plus tôt.

Ses revenus ont de leur côté crû de 6% à 5,7 milliards d'euros tandis que les provisions destinées à couvrir les risques sur le crédit ont de leur côté progressé de 22%.

Selon le consensus Thomson Reuters, les analystes attendaient en moyenne un bénéfice net de 674,86 millions d'euros et un produit net bancaire de 5,7 milliards.

Au vu de sa solvabilité financière, la banque, dont le ratio de fonds propres 'core tier one' ressort à 9,9% à fin septembre, confirme son objectif de verser un taux de dividende de 25%, sans option de paiement en actions.

Parallèlement à ses résultats, la Société générale indique être entrée en négociations exclusives pour racheter la participation de 50% du Crédit agricole dans la société de courtage Newedge.

Dans le cadre de cette transaction, elle va en outre vendre au Crédit agricole un part de 5% du capital de leur société de gestion commune Amundi.

La banque n'a en revanche pas communiqué sur de possibles nouvelles suppressions de postes.

Selon un document syndical obtenu mercredi par Reuters, le groupe envisage de supprimer 375 postes au sein de ses activités de conservation de titres.

En Bourse, l'action Société générale a clôturé mercredi à 40,57 euros. Le titre a gagné 42,38% depuis le début de l'année après un rebond de 64,72% en 2012.

Matthieu Protard, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • paspad le jeudi 7 nov 2013 à 08:43

    Une bonne, une très bonne nouvelle ......... une ligne qui pourrait rapporter gros, contrairement aux prédictions alarmistes de certains, le pru était à 24€ il y a moins d'un an

  • 90342016 le jeudi 7 nov 2013 à 08:08

    les voleurs ne fond pas faillite