Rebond des Bourses européennes en clôture

le
0
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé la semaine vendredi sur un rebond limitant quelque peu l'ampleur de leur chute hebdomadaire, avec l'envolée des cours du pétrole et les annonces jugées rassurantes des banques allemandes.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé sur un gain de 2,52% (98,35 points) à 3.995,06 points. Le Footsie britannique a repris 3,08% et le Dax allemand 2,45%, tandis que les indices européens EuroStoxx 50 et FTSEurofirst 300 ont avancé respectivement de 2,83% et 3,04%.

L'Eurofirst 300 termine néanmoins la semaine sur un repli hebdomadaire de 4,17% et le CAC sur une baisse de 4,9%.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street était également orientée à la hausse, portée elle aussi par les banques et le pétrole.

Le Brent de la mer du Nord bondit d'environ 9% et le brut léger américain de plus de 10% après des déclarations du ministre du Pétrole des Emirats arabes unis évoquant une volonté de l'Opep de coopérer avec les autres pays producteurs pour une réduction des volumes inondant le marché mondial.

Cette envolée profite aux valeurs liées aux ressources de base et à l'énergie, les deux plus fortes hausses sectorielles du jour en Europe avec des gains de 8,69% et 6,35% respectivement.

Le secteur bancaire s'est aussi distingué, avec une progression de 5,60%.

Alors que les banques européennes suscitent depuis plusieurs semaines de vives craintes sur leur rentabilité, dans un contexte durable de taux bas, et sur leur solvabilité, en raison de leur exposition à la dette des compagnies pétrolières, Commerzbank et Deutsche Bank ont apporté un certain soulagement aux investisseurs.

La première a annoncé avoir renoué avec le bénéfice au quatrième trimestre grâce à une baisse des provisions pour créances douteuses qu'elle doit à la bonne santé de l'économie allemande. Son titre s'est envolé de 18,02% à Francfort, plus forte hausse de l'Eurofirst 300.

La seconde a annoncé le rachat de plus de cinq milliards de dollars (4,45 milliards d'euros) de dette senior, une initiative qui pourrait rassurer les investisseurs sur la solidité de son bilan. L'action Deutsche Bank a pris 11,80% en clôture.

Le dollar s'est raffermi avec le rebond plus net que prévu des ventes au détail en janvier aux Etats-Unis, ce qui pourrait faciliter un relèvement des taux par la Réserve fédérale. Le billet vert prend 0,81% à 1,1229 pour un euro.

(Bertrand Boucey pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant