Rebond des Bourses européennes à l'ouverture

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE VERT DANS LES PREMIERS ÉCHANGES
LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE VERT DANS LES PREMIERS ÉCHANGES

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont rebondi mercredi en ouverture après leur pause de la veille, soutenues par l'annonce d'une croissance chinoise au deuxième trimestre légèrement supérieure aux anticipations des marchés.

La croissance de la deuxième économie mondiale a été légèrement supérieure aux attentes au deuxième trimestre, à 7,5% sur un an, grâce au soutien apporté par les autorités, mais celles-ci pourraient devoir être prolongées, voire amplifiées, si Pékin veut atteindre son objectif 2014.

"Le chiffre du PIB est en ligne avec nos attentes mais la dynamique sous-jacente et la reprise restent fragiles, notamment avec la correction sur learché immobilier", dit Chang Jian, analyste chez Barclays based à Hong Kong.

"La reprise est assez dépendante du soutien de l'Etat", ajoute-t-il.

À Paris, l'indice CAC 40 reprend 0,67% à 4.334,26 points vers 9h25. À Francfort, le Dax gagne 0,47% et à Londres, le FTSE progresse de 0,48%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance fde 0,59% et le FTSEurofirst 300 de 0,56%.

Aux valeurs, Casino gagne 1% après des résultats trimestriels meilleurs que prévu, avec une forte progression de ses ventes à l'international et une nouvelle amélioration dans ses hypermarchés Géant.

ASML en revanche perd 1,9% après avoir annoncé pour 2014 une prévision de chiffre d'affaires inférieure aux attentes.

A Milan, GTech s'adjuge 3,15% après l'annonce du rachat de fabricant de machines à sous de Las Vegas International Game Technology pour 4,7 milliards de dollars (3,5 milliards d'euros) dans une opération en trésorerie et actions qui valorise le groupe à 6,4 milliards, dette comprise.

Rio Tinto prend 1,33% après avoir annoncé une forte hausse de sa production de minerai de fer en Australie. L'ensemble du secteur européen des métallurgiques et minières (+0,9%) monte après le bon PIB chinois.

Le dollar et les obligations profitent modestement des déclarations de Janet Yellen, qui a notamment affirmé la veille que la Réserve fédérale américaine pourrait commencer à relever ses taux directeurs plus rapidement si le marché de l'emploi continue à s'améliorer.

Sur le front du pétrole, le Brent reste au-dessus des 106 dollars le baril en réaction à la croissance en Chine, deuxième consommateur de pétrole au monde.

(Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant