Rebond de croissance : l'opposition relativise l'action du gouvernement

le , mis à jour à 17:04
20
Rebond de croissance : l'opposition relativise l'action du gouvernement
Rebond de croissance : l'opposition relativise l'action du gouvernement

Une croissance «venue de l'extérieur». L'opposition a pris sur elle, ce mercredi, pour se réjouir du rebond de la croissance au premier trimestre 2015, mais a très vite nuancé la responsabilité du gouvernement socialiste dans cette bonne nouvelle.

De l'UMP au Front national, on estime que si la hausse a dépassé les prévisions, c'est simplement une question de conjoncture : la baisse du prix du pétrole et de la valeur de l'euro qui auraient dopé la consommation des ménages et la production industrielle.

«Tant mieux si la croissance continue ! Ce n'est pas parce que je m'oppose à Hollande que je ne suis pas content de cette nouvelle», a assuré le député UMP de la Marne, Benoist Apparu, sur LCI et Radio Classique. Mais de très vite nuancer : «Le bémol est que la croissance est aujourd'hui liée aux facteurs extérieurs : un pétrole qui baisse, un euro faible par rapport au dollar et des taux d'intérêt historiquement bas.» Selon l'ancien ministre, «ça ne va pas perdurer.»

VIDEO. Apparu : «ça ne va pas perdurer»

«Un peu plus de croissance est une bonne chose mais c'est une croissance venue de l'extérieur», estime également l'ancien ministre UMP Eric Woerth. «Plus que jamais il faut de vraies réformes...» a-t-il invoqué sur Twitter. C'est une croissance de rattrapage fondée sur les retards que nous avons accumulés et sur la faiblesse de l'investissement observé depuis de longs mois», a-t-il insisté dans les couloirs de l'Assemblée.

Ces chiffres «marquent, comme prévu, un léger rebond dont le gouvernement ne peut se prévaloir après une année 2014 tristement médiocre, et dont les résultats ont même été révisés à la baisse», a rappelé Olivier Carré, député UMP et membre de la commission des Finances. Et de détailler : «La politique économique de l'offre menée par le gouvernement ne produit que très peu d'effets. Pour preuve : l'investissement continue de reculer, essentiellement sous la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ref1929 le jeudi 14 mai 2015 à 17:15

    Rien à relativiser... ou avez vous vu de l'action et de la croissance...

  • M8252219 le mercredi 13 mai 2015 à 17:59

    La conjoncture ne va pas durer 5.5 million de fonctionnaires et toujours plus de dépenses que de recettes au gouvernement. Les socialiste croient-ils que nous sommes en été. La cigale vient à chanter tout l'été ...... attention, quand la bise fut venue elle alla crier famine chez la fourmi sa voisine.

  • msglyon le mercredi 13 mai 2015 à 17:21

    non , la conjoncture, pour moi, ca ne veut dire que l'effet simultané, en conjonction, de plusieurs facteurs. C'est tout. Comme par exemple, la parité €/$, la politique de la France / Allemagne (la fin du tout austérité contre la volonté d'Angela par exemple), les reductions de charges en milliards d'euros sur les petits salaires, les efforts en terme de fiscalité sur ceux qui en ont besoin etc... Ca , ce sont des facteurs qui en conjonction, font une conjoncture... le saviez vous ?

  • M7403983 le mercredi 13 mai 2015 à 17:14

    msglyon : la conjoncture, j'espère que vous savez ce que cela veut dire !

  • msglyon le mercredi 13 mai 2015 à 17:07

    suite du commentaire ci dessous : et quand à la parité €/$ , vu que les voitures achetées par les francais sont essentiellement des voitures francaises ou européennes, ca n'a aussi aucun effet. Donc l'analyse de l'opposition sur l'origine de la croissance du PIB est absolument à coté de la plaque. Mais bon , est ce si etonnant ?!

  • ZvR le mercredi 13 mai 2015 à 17:04

    Le gouvernement qu'il soit de gauche ou de droite n'a pas grand chose à voir avec la croissance. Les socialiste ont été désastreux la droite catastrophique........avec néanmoins une même propension as se remplir les poches sur le dos du contribuable. faites votre choix pour les prochaines élections..

  • dratiser le mercredi 13 mai 2015 à 17:04

    le petrole a baissé pour tous , allemagne comprise et elle fait moins bien que la france , pour une fois il faut etre fair play ..........

  • msglyon le mercredi 13 mai 2015 à 17:04

    moi, je n'ai pas utilisé plus ma voiture. Par contre, je sais que les gens ont acheté des voitures. Mais s'ils l'ont fait parce que le pétrole a baissé depuis 12 ou 18 mois, ce sont des anes. Et comme ce ne sont pas des anes, ca n'a rien à voir. Alors , ils ont acheté des voitures en créant de la dette parce que les taux sont faibles ? J'en doute, parce que les conditions imposées par les banques pour avoir un pret sont devenues dementielles, et donc, il n'y a pas de reprise du marché de credit

  • PHMAUVE le mercredi 13 mai 2015 à 17:03

    La vraie opposition est celle qui s'engage : http://www.upr.fr/actualite/9-mai-en-russie-festival-dhypocrisie-sur-la-scene-politique-francaise

  • dchatene le mercredi 13 mai 2015 à 17:02

    Rappel : pour la sarkosie et ses trolls tout ce qui va bien c'est l'operation du saint esprit, et tout ce qui va mal la faute àux socialos communistes..... c'est simple comme tout !!!!!!