Réapparition de Kim Jong-un après une longue absence

le
0

par Jack Kim et Tony Munroe SEOUL, 14 octobre (Reuters) - Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un est réapparu mardi dans les médias officiels après six semaines d'une longue absence qui demeure inexpliquée. Des clichés du jeune dirigeant, s'aidant d'une canne, sont publiés par le quotidien officiel Rodong Sinmun dans son édition de mardi qui consacre sa une à sa visite d'un quartier résidentiel et d'installations scientifiques. L'agence de presse officielle KCNA a été la première à rendre compte de ce déplacement, sans mentionner son absence prolongée ni accompagner sa dépêche d'une photo. La dernière apparition publique de Kim Jong-un, âgé de 31 ans, remontait au 3 septembre, lorsqu'il avait assisté à un concert en compagnie de son épouse. Il avait notamment été absent des célébrations du 69e anniversaire de la fondation du Parti des travailleurs vendredi. Sa disparition inhabituelle a alimenté les spéculations sur sa santé et sur des changements à la tête de l'Etat. Une source proche du régime avait balayé ces rumeurs la semaine dernière en affirmant que Kim souffrait simplement d'une jambe. La dépêche de KCNA, rédigée dans le style habituel de ses articles sur les activités du dirigeant, précise qu'il a visité le nouveau quartier résidentiel de Wisong et le tout nouveau bâtiment de l'Institut des énergies naturelles de l'académie d'Etat des sciences. La dépêche est datée de mardi mais ne précise pas quand a eu lieu cette visite. "Nos scientifique sont des patriotes qui vouent leur vie entière à la construction d'une nation riche et puissante", a dit Kim, dont les propos sont rapportés par KCNA. La Corée du Nord étant l'un des pays les plus fermés au monde, il est impossible de vérifier ou de préciser ces informations. Sur les photos publiées par le Rodong Sinmun, on voit le premier président de la commission nationale de défense et commandant suprême des forces armées déambulant tout sourire entre les immeubles du lotissement et tenant une canne noire de sa main gauche. La semaine dernière, au plus fort des rumeurs, une source ayant ses entrées auprès de la direction nord-coréenne et du gouvernement avait déclaré à Reuters que Kim s'était blessé à une jambe en assistant "fin août ou début septembre" à des manoeuvres militaires. Sa surcharge pondérale, ajoutait cette source, a aggravé son état. Kim Jong-un a visiblement pris du poids depuis son arrivée au pouvoir en 2011 après la mort de son père, Kim Jong-il. Depuis juillet, il avait été vu à plusieurs reprises boitant lors de déplacements officiels. Sa disparition n'est pas une première. En juin 2012, six mois après son accession au pouvoir, aucun article ni aucune photo de lui n'avaient été publiés par les médias nord-coréens pendant 23 jours. (Marc Angrand et Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant