Réalistes, les Verts reviennent dans la course

le
0

Saint-Etienne a donné une leçon de réalisme au Gazélec Ajaccio et se replace dans la course à l'Europe. Manquant de tranchant offensivement et de solidité défensivement, le club corse reste englué dans la zone rouge.

Le debrief

Comme tout n’est souvent qu’une histoire de série avec Saint-Etienne cette saison, cette deuxième victoire de rang est peut-être synonyme de reconquête européenne pour les Verts. A Ajaccio, les hommes de Christophe Galtier ont donné une leçon de réalisme à des Gaziers encore trop tendres. Loin d’être séduisants dans le jeu, les coéquipiers de Loïc Perrin ont parfois souffert, comme lors d’une première demi-heure loin d’être maîtrisée, mais ils ont converti presque toutes leurs occasions. D’abord par Nolan Roux, à la conclusion d’un bon travail de Kévin Malcuit, puis par Kévin Théophile-Catherine, en embuscade dans la surface de réparation corse. Même privée d’Hamouma, Bayal Sall, Pogba ou encore Tannane, l’ASSE a su se montrer solide et empoche trois points qui la replace à trois points du podium (en attendant Lorient-Lyon dimanche).

Le Gazélec Ajaccio grille de son côté un joker de plus dans sa quête de maintien. Une défaite encore frustrante pour les hommes de Thierry Laurey, globalement dominateurs dans le jeu mais qui ont encore trop de manques pour espérer s’extirper de la zone rouge. Défensivement, les absences sont trop récurrentes alors qu’offensivement, les attaquants gaziers manquent de tranchant pour convertir leurs nombreuses occasions. Dans leur malheur, les Corses ont la chance de voir Reims, leur principal concurrent, s’incliner également ce samedi soir. Rien n’est perdu mais les Ajacciens ont un besoin urgent de points. Surtout que derrière, Toulouse pousse et ne compte plus que quatre longueurs de retard.

Le film du match

1ere minute
Sur un long ballon de Bréchet, Boutaïb prend le dessus sur Perrin et dévie de la tête pour Chermiti. Il faut un retour de Théophile-Catherine pour empêcher l’attaquant ajaccien de défier Ruffier.

2eme minute
Sur l’action qui suit, Bahebeck hérite du ballon côté gauche. Il lève la tête et centre en retrait pour Roux. En pivot, l’attaquant des Verts efface Bréchet sur son contrôle puis enclenche sa frappe mais son tir passe juste à côté.

7eme minute
Récupération et remontée de balle tout en puissance de Mangane. Il décale Zoua sur sa gauche, lequel peut envoyer une frappe croisée bien repoussée par Ruffier. Le ballon revient dans les pieds de Boutaïb, qui n’a plus qu’à pousser au fond des filets, mais le Marocain tarde trop et bute sur un retour rageur de Perrin.

15eme minute (0-1)
But de Saint-Etienne ! Djokovic perd le ballon au niveau de la ligne médiane. Malcuit récupère et effectue une belle percée avant de servir Roux dans un timing parfait. Légèrement excentré sur la droite, l’ancien Lillois temporise pour ajuster Maury et le trompe d’une frappe sèche sous la barre.

27eme minute
Nouvelle récupération de Malcuit qui sert Roux. Dos au but, l’attaquant sert Bahebeck en retrait, lequel frappe fort du pied gauche. Mais Maury se couche bien et repousse le danger.

58eme minute (0-2)
But de Saint-Etienne ! Corner mal envoyé par la défense ajacienne. Monnet-Paquet s’en saisit côté gauche et centre fort devant le but de Maury qui se jette pour repousser. Mais Théophile-Catherine récupère le ballon et frappe au milieu d’une forêt de jambes pour doubler la mise.

Les joueurs à la loupe

Gazélec Ajaccio
Préféré à LARBI, CHERMITI n’a rien montré. Trop discret, le Tunisien a été remplacé par le premier cité en début de seconde période, sans que cela ne change quoi que ce soit à la physionomie de la partie. A ses côtés, ZOUA et surtout BOUTAÏB n’ont pas ménagé leurs efforts et se sont procuré plusieurs occasions mais ont manqué de réalisme, à l’image de ce but tout fait pour le Marocain qui s’est heurté au retour de Perrin en voulant trop prendre son temps. Derrière ce trio offensif, match raté pour DJOKOVIC, incapable d’amener de bons ballons vers l’avant et coupable d’une perte de balle face à Malcuit qui amène l’ouverture du score des Verts. A ses côtés, DUCOURTIOUX et MANGANE ont été plus consitants à la récupération. Défensivement, MARTINEZ a eu des absences, comme sur l’ouverture du score de Roux. Pas mieux pour I.SYLLA et FILIPPI, en danger sur les rares offensives adverses. BRECHET, lui, ne se ménage jamais mais souffre dès que les attaquants adverses ont des enchaînements rapides. Dans son but, MAURY ne peut rien faire sur les deux réalisations de Saint-Etienne.

Saint-Etienne
Déjà buteur et auteur d’une excellent entrée en jeu avant la trêve contre Montpellier, ROUX a de nouveau été décisif ce samedi. Face au Gazélec, l’ancien Lillois a ouvert le score d’une belle frappe sous la barre et globalement, il a posé des soucis à la défense adverse par sa faculté à jouer en pivot. Un but amené par un bon travail de MALCUIT, très présent sur son côté gauche. L’ancien Niortais a régulièrement pris le dessus sur Djokovic dans sa zone de jeu et confirme ses progrès. En revanche, BAHEBECK est lui resté assez discret. MONNET-PAQUET, longtemps effacé lui aussi, est à l’origine du deuxième but des Verts marqué par THEOPHILE-CATHERINE. Pas toujours solide derrière, le défenseur central stéphanois s’est mué en renard des surface pour inscrire son premier but avec l’ASSE à l’heure de jeu.

Au milieu, match moyen du trio LEMOINE-CLEMENT-COHADE. Pas assez d’actions enclenchées à partir de ce triangle qui a néanmoins haussé son niveau au fil des minutes à la récupération. Derrière, PERRIN a eu du mal à se mettre en route. Car même s’il sauve les siens devant Boutaïb, le capitaine forézien a perdu plusieurs duels dans le premier quart d’heure. Côté gauche, ASSOU-EKOTTO a lui aussi connu une entame délicate. Plus solide en deuxième période, il a cependant été décevant dans la relance. Heureusement pour ces deux-là, sur leurs oublis défensifs, RUFFIER a été parfait dans son but.

Monsieur l’arbitre au rapport

Un match sans histoire pour Clément Turpin qui n'a sorti qu'un carton (pour Boutaïb) malgré l'état délicat de la pelouse.

Ça s’est passé en coulisses…

- Déjà privé de Le Moigne, suspendu, Thierry Laurey a également dû se passer de Coeff, blessé à la cuisse, pour cette rencontre.

- Pour ce voyage en Corse, Christophe Galtier a décidé de laisser plusieurs internationaux au repos, à l’instar de Florentin Pogba et Oussama Tannane. A noter les forfaits de Bayal Sall et Hamouma.

- La semaine dernière, lors d’un match avec la réserve stéphanoise à Sens, Pierre-Gabriel aurait été roué de coups selon France Bleu. Le jeune défenseur des Verts, remis de cette mésaventure, était du déplacement à Ajaccio ce samedi.

La feuille de match

L1 (J32) / GAZELEC AJACCIO – SAINT-ETIENNE : 0-2

Stade Ange-Casanova (6 000 spectateurs environ)
Temps dégagé - Pelouse moyenne
Arbitre : M.Turpin (6)

Buts : Roux (15eme) et Théophile-Catherine (58eme) pour Saint-Etienne

Avertissement : Boutaïb (24eme) pour le Gazélec Ajaccio

Expulsion : Aucune

Gazélec Ajaccio
Maury (5) – I.Sylla (4), Filippi (cap) (5), Bréchet (4), P.Martinez (4)- Ducourtioux (5), Mangane (5), Djokovic (3) – Chermiti (3) puis Larbi (54eme), Boutaïb (5) puis Mayi (68eme), Zoua (5) puis Pujol (75eme)

N'ont pas participé : Goda (g), Poggi, Youga, Al.Touré
Entraîneur : T.Laurey

Saint-Etienne
Ruffier (7) – Malcuit (7), Théophile-Catherine (6), Perrin (cap) (5), Assou-Ekotto (4) - Clément (5), Lemoine (5), Cohade (5) puis Pajot (80eme) - Bahebeck (4) puis Söderlund (71eme), Roux (7) puis Eysseric (82eme), Monnet-Paquet (6)

N'ont pas participé : Moulin (g), Polomat, Pierre-Gabriel, Selnaes, Eysseric
Entraîneur : C.Galtier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant