Real Madrid-Grenade (9-1) : Ronaldo frappe cinq fois et dépasse Messi

le
0
Real Madrid-Grenade (9-1) : Ronaldo frappe cinq fois et dépasse Messi
Real Madrid-Grenade (9-1) : Ronaldo frappe cinq fois et dépasse Messi

Cristiano Ronaldo a signé ce dimanche, au stade Santiago-Bernabeu, un quintuplé inédit pour lui avec le Real Madrid pour atomiser Grenade (9-1) lors de la 29e journée du Championnat d'Espagne. Deux semaines après le Clasico perdu face au Barça (2-1), le festival du Portugais a fait beaucoup de bien au club madrilène (2e, 67 pts) et mis sous pression les Barcelonais (1er, 68 pts) avant leur déplacement sur la pelouse du Celta Vigo (21 heures).

Pour Ronaldo, ces cinq buts constituent son tout premier quintuplé depuis son arrivée à Madrid en 2009 : frappe placée dans le petit filet opposé (30e), opportunisme sur un ballon mal repoussé par le gardien andalou Oier (36e), puissante frappe lointaine cafouillée par le portier (38e), tête plongeante sur une offrande de Gareth Bale (55e) et enfin tête placée sur un coup franc (89e). C'est une belle revanche pour l'attaquant portugais, à la peine en 2015 au point que l'entraîneur Carlo Ancelotti a lui-même reconnu samedi sa récente «petite baisse» de forme. Avec désormais 36 buts, le triple Ballon d'Or reprend ainsi les commandes du classement des buteurs de Liga aux dépens de Lionel Messi (32 buts).

Benzema porte son total à 15 buts

Avant la performance de «CR7», Bale avait ouvert le score en début de match sur un ballon volé (25e). Le Français Benzema a scellé le triomphe du trio d'attaque "BBC" avec un doublé, enchaînement contrôle-frappe en lucarne (52e) puis tir dévié (56e), portant son total personnel à 15 buts en Liga, à égalité avec son compère de l'attaque des Bleus Antoine Griezmann. Robert Ibanez a sauvé l'honneur de Grenade en fin de match (74e) et Diego Mainz a marqué contre son camp (84e).

Bref, un début d'après-midi rêvé pour le Real Madrid, qui avait beaucoup à se faire pardonner devant son public après la défaite dans le clasico. Les hommes de Carlo Ancelotti ont montré au passage qu'ils ne comptaient pas lâcher prise dans la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant