REACTION-Le droit d'asile doit prévaloir dans l'accord UE-Turquie - HCR

le
1
    GENEVE, 18 mars (Reuters) - La capacité de la Grèce à 
recevoir des migrants et à traiter les demandes d'asile doit 
être renforcée afin que l'accord conclu entre l'Union européenne 
et la Turquie sur la gestion de la crise migratoire puisse 
fonctionner, estime vendredi le Haut commissariat de l'Onu aux 
réfugiés (HCR). 
    Le HCR estime dans un communiqué que les demandeurs d'asile 
doivent être mesure de faire appel avant de se voir soumis à une 
"réadmission en Turquie". 
    "L'accueil et les autres dispositifs doivent être prêts en 
Turquie avant que quiconque soit renvoyé depuis la Grèce. Les 
personnes dont il est établi qu'elles nécessitent une protection 
internationale doivent bénéficier d'un asile, sans 
discrimination, conforme aux critères internationaux reconnus", 
ajoute le communiqué. 
    "La manière dont ce plan sera mis en oeuvre va être 
cruciale. Au final, le but doit être de répondre aux besoins 
impérieux d'individus fuyant la guerre et la persécution", 
rappelle le HCR. 
     
    VOIR AUSSI 
    Accord entre l'UE et la Turquie dans la crise des migrants 
 ID:nL5N16Q3XK  
 
 (Stephanie Nebehay; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.contan il y a 9 mois

    on n'est pas aux ordres du HCR...dehorsmais peut etre que les fontionnaires du hcr peuvent ils en accueillir chez eux quelques milliers