RDC-Offensive de l'Onu contre des rebelles burundais dans l'Est

le
0

KINSHASA, 5 janvier (Reuters) - Les casques bleus et les troupes locales se sont attaquées lundi aux rebelles burundais des Forces nationales de libération (FNL) dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a annoncé un porte-parole de la Monusco. De source diplomatique, on indique que l'opération a pour but de préparer une offensive contre les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), autre mouvement rebelle au coeur des conflits qui agitent la région des Grands Lacs. Des hélicoptères de la Monusco (Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC) ont bombardé lundi matin des positions des FNL près de Ruhoha, village de la province du Sud-Kivu. Les raids aériens ont été suivis d'une opération terrestre des forces gouvernementales et de la brigade d'intervention de l'Onu. "Ces attaques nous ont permis de prendre toutes les bases de la région tenues par les rebelles burundais", a déclaré le lieutenant-colonel Felix Prosper Basse, précisant qu'aucune perte n'était à déplorer dans les rangs des casques bleus et de l'armée congolaise. Mouvement hutu formé pendant la guerre civile qui a fait rage de 1993 à 2005, les FNL ont déposé les armes en 2009, mais certains de ses membres restent actifs dans l'est de la RDC. Le vif débat sur la candidature du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat le 26 juin a ravivé les tensions entre l'opposition et la majorité au Burundi. Dans la matinée, l'armée avait annoncé la mort de 95 membres d'un groupe armé non identifié venu RDC. ID:nL6N0UK20D Outre le scrutin présidentiel, des élections législatives et locales sont prévues le 26 mai. Elles seront suivie des sénatoriales le 17 juillet. (Bienvenu Bukumanya, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant