RDC-Offensive de l'armée contre un groupe qui a tué 15 casques bleus

le
0
    GOMA, République démocratique du Congo, 13 janvier (Reuters) 
- L 'armée congolaise a lancé samedi une offensive contre un 
groupe rebelle ougandais accusé d'avoir tué 15 casques bleus 
tanzaniens de l'Onu et cinq soldats congolais le mois dernier 
dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC). 
    Cette opération militaire dans les environs de la ville de 
Beni s'inscrit dans le cadre des efforts conjoints de la RDC et 
de l'Ouganda pour venir à bout des insurgés des Forces 
démocratiques alliées (ADF). 
    "Nous avons lancé ce matin une offensive générale contre 
l'ADF", a déclaré le général Marcel Mbangu, commandant en chef 
de l'armée congolaise dans la province du Nord-Kivu, pendant une 
conférence de presse. 
    "C'est l'offensive décisive. Nous les combattrons jusqu'à la 
fin, jusqu'à ce que nous ayons sécurisé notre territoire", 
a-t-il ajouté. 
    Des habitants ont signalé des tirs et des explosions samedi 
à Beni, ville proche de la frontière ougandaise. 
     
 
 (Tim Cocks; Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant