RDC-Manifestation pour l'opposant Moïse Katumbi à Lubumbashi

le
0
    LUBUMBASHI, République démocratique du Congo, 11 mai 
(Reuters) - L a police a fait usage de gaz lacrymogène mercredi à 
Lubumbashi, dans le sud de la République démocratique du Congo 
(RDC), pour disperser plusieurs milliers de partisans de 
l'opposant Moïse Katumbi, candidat à l'élection présidentielle, 
qui était entendu par le parquet de ville.  
    L'ancien gouverneur du Katanga, qui avait déjà comparu la 
veille, est soupçonné de "recrutement de mercenaires".   
    Homme d'affaires multimillionnaire, il a quitté l'an dernier 
le parti du président Joseph Kabila qu'il accuse de vouloir se 
maintenir au pouvoir au-delà de la limite de deux mandats 
consécutifs fixés par la Constitution.  
    L'élection présidentielle est prévue en novembre, mais elle 
risque d'être reportée en raison des problèmes logistiques et 
budgétaires invoqués par le gouvernement. 
 
 (Kenny Katombe, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant