RDC : les Congolais votent dans le chaos

le
0
L'élection présidentielle s'est déroulée lundi, dans un climat électrique.

Pour entrer dans les bureaux de vote, il faut d'abord jouer des coudes. Alors, à Kingasani, l'un des quartiers les plus pauvres de Kinshasa, dans la foule des électeurs, chacun a poussé pour se faire une place, dans une cohue sans nom. Sans surprise, les élections présidentielle et législative qui se tenaient lundi en République démocratique du Congo (RDC) ont électrisé les 32 millions de votants. Sans surprise non plus, elles ont vite plongé dans le désordre le plus complet, faute d'organisation.

Les sites de vote ressemblent tous à des contre-exemples. Dans l'école Sadissana, le vote n'a pu commencer que très en retard et sans feuille d'émargement. Dans le centre de Massina, des bureaux ont ouvert mais sans les bulletins de vote pour la présidentielle. On ne votera donc que pour les législatives. On choisira le président plus tard. Quand? Nul ne le sait. Ailleurs ce sont les isoloirs qui manquent à l'appel. «On fait ce que l'on peut. Je n'ai pas mangé depuis lu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant