RDC-Le principal opposant condamné à 3 ans de prison

le
0
    KINSHASA, 22 juin (Reuters) - Moïse Katumbi, principal 
candidat de l'opposition en vue de l'élection présidentielle 
programmée en novembre prochain en République démocratique du 
Congo, a été condamné mercredi à trois ans de prison par 
contumace pour avoir vendu une maison qui ne lui appartenait 
pas, a annoncé son avocat. 
    L'opposant, déjà inculpé le mois dernier pour avoir porté 
atteinte à la sécurité de l'Etat en recrutant des mercenaires 
étrangers, rejette ces accusations et dénonce des procès 
politiques visant à l'écarter de la présidentielle. 
    Son avocat, Barthélémy Mumba Gama, a déclaré à Reuters que 
le tribunal avait violé les droits élémentaires de la défense en 
jugeant son client par contumace alors que le procureur général 
l'avait autorisé à partir en Europe, où il se trouve toujours, 
pour se faire soigner. 
    Moïse Katumbi faisait jusqu'alors figure de favori pour 
succéder au président Joseph Kabila, auquel la Constitution 
interdit de briguer un nouveau mandat mais que les opposants 
soupçonnent de manoeuvrer pour retarder la tenue de l'élection 
présidentielle et s'accrocher au pouvoir. 
     
 
 (Aaron Ross; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant