RDC-Le MLC exclut son secrétaire général, nommé au gouvernement

le
0

KINSHASA, 8 décembre (Reuters) - Le Mouvement de libération du Congo (MLC), deuxième plus important parti de l'opposition en République démocratique du Congo (RDC), a exclu lundi de ses rangs son secrétaire général et deux autres hauts responsables, au lendemain de leur nomination au sein du nouveau gouvernement d'union nationale. Le secrétaire général du MLC Thomas Luhaka a été nommé vice-Premier ministre, tandis que deux députés du parti, Germain Kambinga et Omer Egwake, ont également obtenu des portefeuilles. Dans un communiqué par lequel il annonce l'exclusion de ces trois personnalités, le MLC leur reproche un "comportement de toute évidence contraire à la ligne politique adoptée par le parti". Le communiqué porte la signature des quatre secrétaires généraux adjoints, au nom du président du MLC, Jean-Pierre Bemba, ancien chef rebelle qui a été candidat à la présidence face au chef de l'Etat, Joseph Kabila, en 2006. Jean-Pierre Bemba est actuellement en détention à La Haye, en l'attente du verdict à son procès pour crimes contre l'humanité, du fait de son rôle présumé dans un conflit en République centrafricaine. (Aaron Ross; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant