RDC-Le bilan des heurts à Kananga s'alourdit à près de 50 morts

le
0
    KINSHASA, 26 septembre (Reuters) - Les affrontements armés 
entre milices et forces de l'ordre la semaine dernière à Kananga 
en République démocratique du Congo (RDC) ont fait 49 morts, 
soit un chiffre trois fois plus élevé que les premières 
estimations, a annoncé lundi le gouverneur de la province de 
touchée par les violences. 
    Les affrontements entre les forces de l'ordre et les 
combattants des milices Kamwina Nsapu, qui voulaient venger la 
mort de leur chef qui portait le même nom, ont eu lieu jeudi et 
vendredi à Kananga, capitale de la province du Kasaï-Central, 
dans le centre de la RDC. 
    Selon le gouverneur du Kasaï-Central, Alex Kande, qui 
s'exprimait sur Radio Okapi, une station financée par les 
Nations unies, 27 miliciens sont décédés, 16 membres des forces 
de l'ordre et six civils. 
    Le premier bilan était de 13 morts. 
    Les miliciens sont entrés dans Kananga jeudi matin et ont 
poursuivi leur offensive vendredi. Ils se sont notamment 
attaqués à l'aéroport de la ville. 
 
 (Amadee Mwarabu; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant