RDC-Joseph Kabila remanie le gouvernement

le
0

KINSHASA, 8 décembre (Reuters) - Joseph Kabila, président de la République démocratique du Congo (RDC), a annoncé dimanche un remaniement ministériel sur fond de spéculations concernant ses intentions pour l'élection de 2016. Les chancelleries occidentales l'ont mis en garde contre la tentation d'une réforme de la Constitution, qui lui interdit de briguer un troisième mandat. Joseph Kabila est arrivé au pouvoir en 2001 après l'assassinat de son père. Deux membres de l'opposition font partie de la nouvelle équipe ministérielle, dont la composition a été annoncée à la télévision. Parmi eux figure Thomas Luhaka, secrétaire général du Mouvement pour la libération du Congo, qui sera l'un des trois vice-Premiers ministres. Evariste Boshab, secrétaire général du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie, occupera les mêmes fonctions. Fidèle à Kabila, il est partisan de la réforme constitutionnelle nécessaire pour lui permettre de briguer un nouveau mandat. Le Premier ministre Augustin Matata Ponyo, aux affaires depuis avril 2012, a été reconduit. La présence de membres de l'opposition dans son équipe pourrait accentuer sa fragmentation. "Toute la question est de savoir si cela entre dans le cadre d'une stratégie plus large consistant à reporter les élections. Tous ceux qui font partie de ce nouveau gouvernement ont intérêt à y rester le plus longtemps possible", a commenté Jason Stearns, spécialiste de la RDC au Rift Valley Institute. (Aaron Ross, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant