RDC-Des dizaines de milliers d'opposants à Kabila dans la rue

le
0
    KINSHASA, 31 juillet (Reuters) - Plusieurs dizaines de 
milliers de personnes se sont rassemblées dimanche à Kinshasa, 
capitale de la République démocratique du Congo (RDC), pour 
réclamer le départ du président Joseph Kabila à l'issue du 
scrutin prévu en novembre. 
    Le chef de l'Etat doit en théorie passer la main à la fin de 
l'année en raison de la limitation du nombre de mandats inscrite 
dans la Constitution mais ses adversaires l'accusent de vouloir 
s'accrocher au pouvoir. 
    Le gouvernement a d'ores et déjà fait valoir qu'il faudrait 
probablement reporter l'élection pour des raisons logistiques et 
les pro-Kabila plaident pour la tenue d'un référendum qui 
permettrait d'abolir la règle limitant les mandats 
présidentiels. 
    "Nous en avons marre de Kabila", a déploré Philippe Lukusa, 
l'un des manifestants réunis dimanche, dans le calme, près du 
Parlement. 
    Comme de nombreux soutiens de l'opposition, il place ses 
espoirs en Etienne Tshisekedi, un ancien Premier ministre de 
Mobutu qui a fait son retour au pays mercredi après avoir passé 
près de deux ans en Belgique pour y recevoir des soins médicaux. 
    Joseph Kabila conserve toutefois une cote de popularité 
élevée auprès de certaines franges de la population de RDC. 
    Vendredi, des dizaines de milliers de ses partisans se sont 
rassemblés dans la capitale pour témoigner leur soutien au 
président, qui a succédé à son père, Laurent-Désiré Kabila, 
assassiné en 2001. 
 
 (Aaron Ross; Simon Carraud pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant