RD Congo-Violences dans l'Est, une vingtaine de Hutus tués

le
0
    KINSHASA, 8 février (Reuters) - Des attaques qui ont visé 
des Hutus ont fait au moins 21 morts et 40 blessés durant le 
week-end dans l'est de la République démocratique du Congo 
(RDC), ont annoncé lundi les Nations unies. Plusieurs dizaines 
de maisons ont été incendiées au cours de ces violences. 
    L'Onu s'inquiète de la recrudescence des affrontements entre 
les Hutus et d'autres groupes ethniques. 
    Le mois dernier, les Forces démocratiques de libération du 
Rwanda (FDLR), groupe hutu rwandais qui opère dans l'est de la 
RDC, ont été accusées d'avoir tué au moins 14 membres de 
l'ethnie Nande dans la province du Nord-Kivu. 
    Les attaques anti-Hutus du week-end auraient été menées par 
deux groupes locaux, l'UPDI (Union des patriotes pour la défense 
des innocents), dominée par les Nande, et le NDC (Nduma Defence 
for Congo), surtout composé de Nyanga. 
    Les combats dans la région ont atteint "un niveau alarmant", 
déclare l'Onu dans un communiqué. 
 
 (Aaron Ross, Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant