RD Congo : Le titre endeuillé

le
0
RD Congo : Le titre endeuillé
RD Congo : Le titre endeuillé

Le bilan humain s'annonce lourd. Un premier communiqué officiel du ministère de l'Intérieur, lu ce dimanche soir à la télévision nationale, fait état de 15 morts et 21 blessés. Le titre du TP Mazembe, obtenu dimanche au stade Tata Raphaël sur le terrain de l'AS Vita Club, a été accompagné de débordements meurtriers. Tout s'était pourtant bien passé sur le terrain. « Personne, dans la formation des Moscovites, n'a contesté cette nouvelle victoire des partenaires de Kimwaki. Et la rencontre elle-même s'est déroulée en toute sportivité, de sorte que l'arbitre n'a eu aucun mal à la diriger », peut-on lire sur le site officiel du TP Mazembe, qui retrace les faits survenus dimanche autour de la rencontre.

« C'est du côté du pourtour, que des fauteurs de troubles ont encore eu un comportement honteux. Les jets de pierre avaient provoqué une première interruption de la partie à l'entame du dernier quart d'heure. Puis ils ont récidivé et le match a dû être arrêté à la 3eme minute du temps additionnel, alors que Solomon Asante s'apprêtait à tirer un corner pour le TPM », poursuit le site.

Les violences ont redoublé. « Gaz lacrymogènes, horribles bousculades entraînant des blessures graves : il n'était plus possible de reprendre le match. Il aura fallu plus d'une demi-heure aux joueurs, staff et officiels pour pouvoir enfin quitter la pelouse », indique encore la même source. Dans la confusion, de nombreux spectateurs se sont alors rués vers les portes de sortie. Un mur du stade se serait écroulé, du côté de l'ex avenue du 20 mai, et l'une de ses portes d'accès aurait été endommagée. La suite, dramatique, les bilans officiels se chargent déjà de l'écrire.Plus d'infos sur le foot africain sur Footafrica365.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant