RD Congo : le M23 relance les hostilités

le
0
Jeudi, à la veille d'une visite de Ban Ki-moon, le mouvement rebelle a attaqué l'armée régulière

Les rebelles avaient bien choisi leur moment. Lundi, quatre jours avant la visite annoncée de Ban Ki-moon, le M23 a attaqué les positions de l'armée congolaise, signalant ainsi la reprise des combats après six mois d'accalmie ponctués par de laborieuses négociations avec le gouvernement. Grands seigneurs, les rebelles ont tout de même bien voulu accorder une trêve de quelques heures à l'armée, pour la visite du secrétaire général des Nations unies. «Nous souhaitons que Ban Ki-moon puisse effectuer sa visite dans de bonnes conditions», promet Amani Kabasha, le porte-parole du M23, quelques heures avant l'arrivée de la délégation onusienne.

Le dispositif de sécurité est maximal: cinq hors-bord font l'aller-retour sur le lac Kivu devant le complexe de l'ONU, alors qu'un hélicoptère patrouille au-dessus de la ville. Le convoi du secrétaire général est suivi de tr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant