RD Congo-Des hommes armés attaquent l'aéroport de Goma

le , mis à jour à 14:48
0

GOMA, RDC, 2 juin (Reuters) - Des hommes armés ont attaqué dans la nuit de lundi à mardi l'aéroport de Goma, la principale ville de l'est de la République démocratique du Congo (RDC). Quatre soldats gouvernementaux et trois assaillants ont été tués dans les combats, ont déclaré un responsable local et un témoin. Six militaires ont été grièvement blessés. Selon le responsable local et un diplomate sur place, l'attaque a été menée par des miliciens Maï-Maï. Des habitants de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, ont signalé des fusillades intermittentes à partir d'une heure du matin mardi (23h00 GMT lundi). Les tirs ont duré plusieurs heures. Le gouverneur provincial, Julien Paluku, a fait état de violents échanges de tirs entre l'armée et des "bandits". Il a précisé que des soldats de la Garde républicaine avaient réussi à repousser les assaillants et à les poursuivre à l'intérieur de la ville, où les fusillades se sont poursuivies. Un témoin a vu à l'aéroport les corps de quatre soldats de la Garde républicaine et de trois assaillants présumés. Deux des militaires avaient la gorge tranchée, les deux autres avaient été tués par balles. L'armée a capturé quatre des assaillants, a ajouté ce témoin. Le responsable local, lui, a parlé de dix prisonniers. Le terminal de l'aéroport n'a apparemment pas subi de dégâts. (Aaron Ross et Kenny Katombe, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant