RCA-Un casque bleu rwandais tue quatre de ses compatriotes

le
0

(Précise que le tireur a été abattu §§ 1 et 5-6) BANGUI, 8 août (Reuters) - Un soldat rwandais participant à la Mission des Nations unies en République centrafricaine (Minusca) a tué samedi quatre de ses compatriotes et en a blessé huit autres avant d'être abattu, indique le ministère rwandais de la Défense. L'incident s'est produit à 05h45 (04h45 GMT) au quartier général du bataillon rwandais à Bangui. "Une enquête a immédiatement débuté pour établir les raisons de cette fusillade déplorable", a dit le général Joseph Nzabamwita, porte-parole du ministère. "Nous soupçonnons un acte terroriste sans exclure que la cause puisse être un acte de démence", a-t-il ajouté. Les soldats blessés ont été évacués vers un hôpital de Bangui. Le ministère de la Défense avait affirmé dans un premier temps que le tireur s'était donné la mort, avant de revenir sur ces déclarations. "(Des soldats) ont répondu aux tirs de l'assaillant, l'ont tué et sauvé la vie d'autres soldats de maintien de la paix", a précisé le général Joseph Nzabamwita dans un second communiqué. La Minusca a été déployée en République centrafricaine pour contenir les violences communautaires entre les rebelles musulmans de la Séléka et les milices chrétiennes "anti-balaka" lorsque le pays a sombré dans le chaos à partir de mars 2013. Environ 800 casques bleus rwandais sont déployés dans le pays. (Joe Bavier; Pierre Sérisier et Simon Carraud pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant