RBS annonce 300 suppressions de postes supplémentaires

le
0
RBS ANNONCE 300 SUPPRESSIONS DE POSTES SUPPLÉMENTAIRES
RBS ANNONCE 300 SUPPRESSIONS DE POSTES SUPPLÉMENTAIRES

LONDRES (Reuters) - Royal Bank of Scotland supprimera au total 3.800 postes dans son activité de banque d'investissement d'ici la fin 2013, soit 300 de plus qu'initialement annoncé, selon un dossier distribué avant une présentation aux investisseurs.

La banque, détenue à 82% par le Trésor britannique depuis son sauvetage pendant la crise financière de 2008, avait annoncé en janvier 3.500 départs dans la banque d'investissement, dont 3.000 en 2012. Quelque 34.000 postes avaient déjà été supprimés depuis l'arrivée aux manettes du directeur général, Stephen Hester en 2008.

Sous la pression du gouvernement, RBS a abandonné ses ambitions de devenir un grand nom de la banque d'investissement. A la Bourse de Londres, le titre perdait 2,25% à 269,6 pence en début d'après-midi; à ce cours, la participation de l'Etat représente une perte de 21 milliards de livres (26 milliards d'euros) pour le contribuable britannique.

RBS fait l'objet d'enquêtes des autorités américaines et britanniques au sujet du scandale de manipulation des taux d'intérêt et encourt également des sanctions pour de possibles entorses aux sanctions contre l'Iran.

Matt Scuffham; Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant