Ravitailleurs : le prix a fait chuter EADS face à Boeing

le
0
Les représentants du Pentagone expliqueront lundi à EADS les raisons de leur choix en faveur de Boeing. L'américain a remporté le contrat du siècle pour 179 ravitailleurs d'une valeur de 35 milliards de dollars

«Déçu et perplexe». C'est ainsi que Louis Gallois, président exécutif d'EADS, se définissait hier matin après que le Pentagone a décidé d'attribuer, tard dans la soirée de jeudi, le contrat du siècle pour la fourniture de 179 avions ravitailleurs à Boeing au détriment du géant aéronautique européen.

De façon générale, les réactions restent mesurées car le Pentagone n'a pas encore justifié son choix auprès des deux compétiteurs. Il a indiqué que le contrat, d'une valeur de 35 milliards de dollars, a été attribué au terme d'un processus de sélection «équitable, ouvert et transparent». Ses représentants seront d'ailleurs auditionnés devant la Commission de la défense du Congrès pour le vérifier. Et, cela, dès que possible. Le républicain John Mc Cain, le plus important membre de cette commission, se fait fort d'éplucher en détail la décision du Pentagone. Depuis le début des années 2000, ce candidat malheureux face à Barack Obama lors de la prü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant