Ravalement d'un immeuble en copropriété : comment faire ?

le
0

Le ravalement d'une façade est une décision importante au sein d'une copropriété. En effet, ces travaux se révèlent coûteux pour l'ensemble des propriétaires et doivent être votés.

Le ravalement de façade, un choix en commun

Le bon état d'une façade est important pour un immeuble. Le ravalement présente une dimension esthétique essentielle : il garantit la préservation du patrimoine et témoigne d'un bon entretien, favorable à l'accueil de nouveaux propriétaires ou locataires le cas échéant. Mais il est aussi un gage de sécurité. Pour preuve, un ravalement peut être demandé par la mairie.

En règle générale, cette opération s'effectue tous les 15 à 30 ans selon les immeubles et les copropriétés. Ces travaux sont en effet coûteux pour les propriétaires, qui doivent les financer en commun. Le ravalement doit être proposé et voté par la majorité des propriétaires, lors d'une assemblée générale.

Réaliser le diagnostic

Avant de demander les devis, le diagnostic de la façade doit être réalisé afin d'évaluer le coût et les détails techniques du ravalement. Un audit peut ainsi être fait par un bureau d'étude, qui pourra éventuellement donner des conseils pour optimiser l'isolation. Dès lors, la copropriété pourra demander différents devis à des entreprises.

Négocier le crédit

Pour financer les travaux, deux options se présentent. Un appel de fonds peut être lancé. Les propriétaires peuvent aussi souscrire un prêt collectif, qui sera géré par le syndic.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant