Ratko Mladic enfin devant ses juges

le
0
VIDÉO - Le procès du criminel de guerre serbe, accusé du massacre de 8000 Musulmans de Bosnie à Srebrenica, s'est ouvert ce mercredi à La Haye.

En Europe occidentale, beaucoup ont déjà oublié son nom, les lycéens ne l'ayant même sans doute jamais appris. Mais pour les victimes, mieux vaut tard que jamais. Dix-sept ans après avoir ordonné le massacre de 8 000 Musulmans à Srebrenica, en juillet 1995, Ratko Mladic, l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, comparaît enfin, à 70 ans, devant les juges du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY).

Affaibli par trois attaques cérébrales mais ayant conservé sa face de pitbull et son regard assassin, le bourreau des Balkans, qui assiégea Sarajevo et entreprit de «nettoyer» la Bosnie de ses Croates et de ses Musulmans, est accusé de génocide à Srebrenica, de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre. Comme son alter ego politique, Radovan Karadzic, jugé depuis 2009 au tribunal de La Haye.

A eux deux, aidés par l'ancien président de Serbie Slobodan Milosevic, mort pendant son procès en 2006, ils portent une immense responsabilité dans

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant